En ce début de printemps, nous consacrons le mois d’avril à la place de la nature en ville. Oui, si vous vivez l’aventure Strasbourg GO depuis le début, il s’agit bien du second mois, après décembre dernier, que nous dédions au végétal en milieu urbain. L’urgence écologique étant à nos yeux plus criante que jamais et le béton coulant à flot dans notre ville, bien souvent au détriment des arbres et des espaces verts, il nous semble essentiel d’engager au plus vite la végétalisation massive de Strasbourg. Nous allons donc faire de l’arbre l’un des pivots de nos prochaines actions.

Assainir l’air et rafraichir la ville, réduire le bruit et diminuer le vent, réguler les inondations, apaiser les habitante·s tout en égayant leur cadre de vie… les vertus des arbres sont extraordinaires ! 🙂

La vidéo ci-dessous présente 5 villes innovantes dans (Seoul, Athènes, Milan qui prévoit de planter 3 millions d’arbres d’ici 2030 pour réduire la pollution de l’air, Melbourne et New York qui a planté 1 million d’arbres en 2015).

Ces 5 villes démontrent le pouvoir des arbres

Le pouvoir des arbres.

Publiée par Forum Économique Mondial sur Lundi 7 janvier 2019

 

 

Le Maire et le Président de l’Eurométropole sont complètement largués !

 
Entre la pollution atmosphérique préoccupante d’un côté (cf notre dernier article) et la minéralisation massive de l’autre, la santé des Strasbourgeois·e·s est mise à rude épreuve par la politique locale des 20 dernières années. Pire, les projets réalisés et soutenus par le Maire et le Président de l’Eurométropole vont encore aggraver la pollution de l’air (réouverture de l’incinérateur, GCO et transformation de l’A35 en boulevard urbain) tout en poursuivant la bétonisation qui nous expose toujours plus aux impacts du réchauffement climatique…

Je vous invite à écouter les récents échanges du Conseil Municipal du 25 mars 2019 dans le cadre de l’adhésion de Strasbourg à la Convention des Maires pour le climat et l’énergie pour prendre conscience de la déconnexion absolue et de l’hypocrisie incroyable de Messieurs Ries (1:22:45 à 1:25:26 + 1:28:00 à 1:31:15 + 1:35:00 à 1:36:00) et Herrmann (de 1:11:03 à 1:15:13)… Ce dernier réussit à défendre le GCO tout en se félicitant que Strasbourg et l’agglomération ne soient pas les derniers de la classe sur la question écologique… Notre Maire, quant à lui, parvient même à prétendre comprendre l’angoisse des jeunes vis à vis de l’avenir en évoquant comme argument explicatif de cette inquiétude… une espérance de vie de 100 ans (???), pour les bébés qui naissent aujourd’hui… et de reconnaître qu’ils sont dans leur droit de demander aux élu·e·s de faire des problèmes écologiques une priorité « parce qu’ils concernent UN PEU notre avenir et surtout le leur« … Une preuve de plus que nous ne vivons ni dans le même monde, ni à la même époque. Merci à l’équipe de Rue89 Strasbourg qui en retransmettant ces réunions du Conseil Municipal nous permet de profiter de ces pépites !

 

Et quelques jours plus tard, c’était au tour de l’Eurométropole de passer en mode « Greenwashing » en se fixant des objectifs à 2030 alors même que les objectifs précédemment fixés en 2009 pour 2020 ne sont pas tenus…

 
 

Protégeons toutes et tous la Ceinture Verte de Strasbourg : RDV le 25 avril !

 
Pour notre 3ème événement public, nous vous donnons RDV le jeudi 25 avril. Après l’éducation au XXIème siècle en février et la pollution atmosphérique en mars, nous vous proposons de découvrir la fabuleuse histoire de la Ceinture Verte de Strasbourg, défendue énergiquement par l’association Zona et son Président Denis Matter. Le 25 avril, Denis nous narrera cette histoire qu’il connait si bien.

 

À cette occasion, nous lui donnerons un petit coup de pouce pour booster encore un peu sa pétition qui demande notamment un moratoire sur les constructions et une redéfinition des objectifs d’urbanisme dans le PLU intercommunal (Plan Local d’Urbanisme) obtienne les dernières signatures qui lui manquent. Un peu moins de 130 signatures (sur 2 800) sont encore nécessaires Ça y est ! L’objectif de 2 800 signatures vient d’être atteint. La question cruciale de la protection de la ceinture verte sera donc bientôt inscrite à l’ordre du jour du Conseil Municipal.

Sans attendre la soirée du 25 avril, vous pouvez aussi signer la pétition directement en ligne ici :

Je signe la pétition !
 

 
 

Au menu de notre Jeu Urbain le 27 avril : baguage d’arbres et largage de seed bombs !

 
C’est pour les célébrer, les remercier et leur rendre hommage, que nous avons lancé le 30 mars dernier, notre grande opération de « baguage » des arbres de notre ville. Ce geste symbolique a pour vocation de les protéger de toute coupe intempestive. Les 2 arbres que nous avons bagués en premier, un Sophora de la place d’Austerlitz et le Platane majestueux de la place des Orphelins, ne sont pas officiellement menacés. Mais, à l’exception des 66 arbres qualifiés de « remarquables » par la ville de Strasbourg, aucun arbre n’est réellement à l’abri…

 

Souvenez-vous des 10 grands marronniers de la place du Château alors qu’elle était encore un parking. Ils se sont retrouvés tout bonnement décapités pour être remplacés par 10 brindilles cantonnées aux extrémités de cette place minéralisée comme tant d’autres réalisations de ces dernières années. D’ombragée pour les voitures, la place du Château a été transformée en véritable étuve pour les Strasbourgeois·e·s. Dans l’autre sens, on aurait compris, mais là…

 

Écoutez donc ce passage « magique » du Conseil Municipal du 25 mars (1:35:00 à 1:36:00 dans la vidéo plus haut) pendant lequel Roland Ries se félicite d’avoir planté 10 arbres place du Château !

 

Citoyennes et Citoyens, nous avons décidé de nous mobiliser pour protéger ces êtres intelligents, sensibles et précieux qui sont nos amis. Il est vital d’atténuer les impacts du réchauffement climatique et de réduire la pollution atmosphérique. Il est fondamental de favoriser le lien social et d’embellir le paysage urbain en développant sa dimension végétale. Protégeons nos arbres avant un jour d’en planter par milliers ! 🙂

Nous vous donnons RDV le 27 avril prochain pour donner à cette opération une nouvelle dimension. Nous profiterons de cette journée pour baguer plusieurs dizaines d’arbres en ville et larguer des bombes… de graines un peu partout afin de fleurir notre ville. 😉

Avant d’en savoir plus sur le déroulé de cette journée, vous pouvez participer à notre défi du mois sur les médias sociaux. Il vous suffit de photographier un maximum d’arbres et de partager vos photos sur Instagram, Facebook ou Twitter avec le hashtag #plusdarbresastrasbourg.

Vous pouvez ainsi célébrer les plus beaux spécimens de notre ville ou dénoncer les malheureuses coupes…

 

Nous venons d’ailleurs de lancer tout récemment un nouveau compte Instagram @plusdarbresastrasbourg.

 
 

Objectif Recensement !

 
Trop d’arbres ont été coupés à Strasbourg ces dernières années…

Nous avons décidé de lancer un grand recensement de tous les arbres disparus du paysage urbain les 10 dernières années. Et pour mener à bien une telle opération, nous avons besoin de vous, amoureuses et amoureux de nos arbres pour nous aider, comme l’a fait dernièrement Elodie en commentaires de l’un de nos posts Facebook (voir ci-dessous).

Pour contribuer, il vous suffit de nous notifier toute coupe/disparition passée, récente ou à venir avec les infos suivantes :

  • nombre d’arbres disparus
  • essence(s) (si vous la/les connaissez)
  • âge(s) (si vous avez)
  • adresse/lieu exact
  • nombre d’arbres éventuellement replantés
  • photos avant/après et vieilles images pour prendre conscience de l’évolution du « paysage » urbain (à nous adresser en complément ici : equipe@strasbourg-go.com)

 

Je contribue au recensement !

 
GO !
 

neque. consequat. risus. vel, elit. libero. massa libero venenatis,